Les tables d’addition

Préconisations et rappels

Il existe quelques principes qu’il convient de garder…présents à l’esprit !

– Préciser très clairement aux élèves ce qui est à savoir, à retenir, à lire, à savoir-faire, … quand on leur donne  une leçon à apprendre, l’objectif est de mettre en relation les choses.

– Mémoriser est plus facile si on a compris (sens de l’apprentissage) et si le contenu est intéressant.

– Structurer les éléments, les organiser entre eux : proposer des activités de calcul variées et fréquentes qui stimulent l’intérêt des élèves et  des situations de résolution fréquentes et progressives

– Accorder une place importante à la construction des automatismes.

– Répéter mécaniquement ne garantit pas la mémorisation ;

Stratégies

On va apprendre le plus rapidement possible :

– les suivants (en jaune

– les doubles (en rose)

– les compléments à 10 (en orange)

Par la suite :

– les règles de numération (en bleu)

– les sommes inférieures à 10 (en violet)

Puis on va développer des procédures de reconstruction des résultats et particulièrement :

– L’utilisation des « presque doubles » (en vert)

ex : 6 + 7 c’est (6 + 6) + 1, c’est 12 + 1

– Le passage de la dizaine (en gris)             

ex : 7 + 4 c’est (7 + 3) + 1, c’est 10 + 1

▪ On travaillera aussi sur la commutativité de l’addition 

Ex : 2+9 c’est comme 9+2.

Interroger sur les tables (addition) :

La récitation des tables dans l’ordre ne doit pas faire l’objet d’un travail trop systématique : il favorise la mémorisation d’un bloc (il faudra alors réciter le tout pour retrouver un résultat.

Les interrogations doivent être variées, diverses (formes) et fréquentes (quotidiennes – des temps courts).

Savoir sa table d’addition, c’est

– Connaître le résultat. C’est le cas pour certains résultats qu’on considère « simples », particulièrement les doubles.

– Reconstruire le résultat, c’est-à-dire utiliser ses connaissances arithmétiques pour le retrouver.

Ex : pour calculer 3+6, un élève peut remplacer par 6+3 et procéder ensuite par surcomptage (7, 8, 9)

Apprendre les tables à la maison

On va procéder par  « enveloppe » qui contient les cartons additions.

Dans l’enveloppe, on apprendra en plusieurs parties :

* 1ère étape :

Mettre dans l’enveloppe les suivants (+1)

Ajouter les suivants du suivant (+2)

et les doubles

* 2ème étape :

Ajouter (+10)

Ajouter les +3

* 3ème étape :

Ajouter le reste

PS : pour les très bons élèves, on ajoute les cartons grisés (+11…).

Les outils numériques

On peut s’entrainer aux tables. Voir notamment les propositions du menu »Numérique »: https://methodeheuristique.com/tice/calcul/

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :